19 mesures économiques entreprises
A la UNE
FERMETURES HEBDOMADAIRES : LIBERTE DE FRAUDER OU RESPECT DES REGLES DE LA CONCURRENCE
  COMMUNIQUE BOULANGERS ET U2P 09

 News du 20-06-2017

Suite à l'audience du Tribunal de Foix du 15 juin 2017, nous tenons à recadrer certains propos tenus lors de celle-ci. Comme le parquet, nos Organisations Professionnelles s'indignent de l'instrumentalisation des salariés des différents terminaux de cuisson , et des slogans tenus par les dirigeants assimilant le respect des règles à une obligation de licenciement.

Rappelons que toutes personnes qui créent une entreprise quelque soit l'activité, se doit d'établir un modèle économique et un prévisionnel, en tenant compte de l'ensemble des règles s'appliquant à son activité. Que dirait-on d'un transporteur, qui pour maintenir sa productivité et ses emplois arguerait devant une cour que ses chauffeurs doivent conduire à 160km/h sur une autoroute!

De plus, nous sommes également très étonné de voir aujourd'hui ces terminaux de cuisson demander depuis quelques semaines la renégociation de cet arrêté. Il est bon de rappeler à toutes et à tous que le syndicat des artisans boulangers et boulangers pâtissiers de l'Ariège, a demandé cette renégociation dès 2012, lors du lancement de l'opération de contrôle sur les fermetures hebdomadaires.

Nous sommes aujourd'hui toujours disposé à discuter de cet accord, mais avec des gens qui respectent les règles.
Enfin, nous sommes en revanche solidaires des terminaux de cuisson, qui dans leur défense ont indiqué que les petites et moyennes surfaces étaient elles-aussi soumises aux mêmes règles.

Aussi, nous soutenons leur demande au service de contrôle, de demander dans les meilleurs délais et dans le respect de leurs moyens à des contrôles de ces établissements.


Autres rubriques